Trois points d’actualité

08 03 2024

Alors que le débat se poursuit sur la mise en place des projets de RER métropolitains, Objectif RER métropolitains attire l’attention sur trois points d’actualité liés aux projets de RER métropolitains.

  • Une convention citoyenne sur les mobilités devrait s’articuler étroitement avec l’indispensable débat autour de chacun  des projets RER métropolitains.

Des débats en grand sont nécessaires autour de chacun des projets SERM en cours de définition pour leur donner l’élan nécessaire. Des débats citoyens qui mettent en mouvement l’État au niveau local, les autorités organisatrices de la mobilité, les usagers, les opérateurs, les experts, les acteurs économiques et sociaux et de façon générale la société civile.

Dès lors qu’une convention citoyenne sur les mobilités et les choix modaux de la période à venir est souhaitée comme le Ministre des Transports l’exprime, il est indispensable qu’elle soit articulée avec ces débats locaux en grand autour des projets SERM, qui donneront à cette convention citoyenne toute sa  portée. Objectif RER métropolitains est prêt à  participer largement à un tel processus.

  • Les besoins criants des bassins de mobilité du quotidien, et notamment des nombreuses villes moyennes et petites villes qui les composent, constituent le fondement des projets RER métropolitains.

Le concept d’aire d’influence tel que l’INSEE le décline est un premier élément à prendre en compte pour apprécier ces périmètres, à compléter par différents éléments ayant trait à la géographie physique et humaine ainsi qu’à la cohérence des offres notamment ferroviaires.

Les réponses à apporter aux territoires plus éloignés doivent être traitées en cohérence, avec la même détermination politique et avec des solutions adaptées et proportionnées pour répondre à des besoins de déplacements qui ne sont pas exactement les mêmes que ceux des couronnes plus proches qui ne sauraient être minimisés.

  • Les questions de financement des projets RER métropolitains restent prégnantes alors que les modalités de la conférence de financement prévues par le législateur sont encore à préciser : les élections européennes doivent être l’occasion de demander aux différentes listes candidates de  s’engager pour le financement européen des projets RER.

Avec 70 réseaux RER existants et des réseaux ferroviaires qui s’y prêtent, l’Europe dispose d’un atout pour la réduction de ses émissions carbonées qui doit être valorisé sur l’ensemble du continent à condition en lui donnant les moyens nécessaires et équitables.

Des mécanismes de financement européens clairs et incitatifs doivent être mis en place pour faciliter l’investissement dans les projets RER qui donneront aux ambitions de décarbonation et de développement du ferroviaire  de l’Europe toute leur dimension.

Nos derniers articles

Lettre ouverte aux listes candidates aux élections européennes 

Lettre ouverte aux listes candidates aux élections européennes 

Pour un financement européen des RER métropolitains Les RER métropolitains sont à l’ordre du jour dans les grands bassins de mobilités du quotidien de notre pays et mobilisent ses forces vives : collectivités, associations, professionnels et experts. De 20 à 30...

Appel à un déploiement volontaire des RER métropolitains 

Appel à un déploiement volontaire des RER métropolitains 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - PREMIÈRE JOURNÉE DES MOBILITÉS DU QUOTIDIEN Février 2024 Strasbourg, le 8 février 2024, Jeudi 8 février et vendredi 9 février 2024, plus de 200 acteurs engagés en faveur des RER métropolitains se réunissent à Strasbourg à l'invitation de la...

Article dans la Lettre du Cadre Territorial

Article dans la Lettre du Cadre Territorial

Les RER métropolitains réussiront-ils à faire aimer le train ? Lien vers l'article de Séverine Cattiaux paru le 23/01/2024 Droits photo : © Aurelien KEMPF (PIKSL) www.piksl.fr Et si on pouvait se déplacer aisément en train pour se rendre à ses rendez-vous du quotidien...